Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) : des compétences attestées

mar 18 Mars 2014

Lorsque l'on souhaite réaliser des travaux d'économies d'énergie, le choix de l'artisan qui va exécuter ces travaux est essentiel. Afin de vous faciliter l'accès à des entreprises qualifiées, les pouvoirs publics, l'ADEME et les organismes représentants les professionnels du bâtiment ont signé une charte pour la création de la mention "Reconnu Garant de l'Environemment" (RGE).

La mention RGE

La mention RGE a vocation de mettre en évidence un savoir faire ou une spécialisation de l’entreprise dans les domaines de la performance énergétique et/ou des installations utlisant les énergies renouvelables. Les entreprises reconnus RGE sont soumises à des exigences communes comme par exemple : disposer d'au moins un référent technique de chantier qui a suivi des formations, de souscrire à des assurances travaux et responsabilité civile, de mettre en place une procédure de réclamation pour les clients ou encore de faire contrôler régulièrement l'un de ses chantiers par le COFRAC (Comité français de l'accréditation).

La mention RGE n’est pas un signe de qualité de plus, il s’agit d’une mention qui est associée à un signe de qualité existant. Il existe aujourd'hui 8 signes bénéficiant de la reconnaissance RGE :

  • Qualit’ENR (Quali’Sol, Quali’PV, Quali’Bois, Quali’Pac)
  • Qualibat
  • ECO Artisan
  • Les Pros de la performance énergétique
  • Qualifelec

Comment devenir ou trouver un RGE ?

Vous êtes une entreprise ne disposant de l'un des signes de qualité cité ci-dessus et vous souhaitez devenir entreprise "RGE" : voici la démarche à suivre.

Vous avez un projet de travaux d'économies d'énergie et vous souhaitez que ceux-ci soient réalisés par un professionnel RGE, vous pouvez consulter le site www.renovation-info-service.gouv.fr. Lorsque vous faites appel à ce type d'entreprise, vous pouvez vérifier sa mention en demandant son certificat de qualification. Ce certificat doit faire ressotir sa période de validité et ses domaines de qualification RGE.

Le principe d'éco-conditionnalité

A partir du 1er septembre 2014, pour pouvoir prétendre à un éco-prêt à taux zéro, l’entreprise réalisant les travaux devra être titulaire de la mention RGE. De même, à partir du 1er janvier 2015, vous devrez faire appel à une entreprise RGE pour pouvoir bénéficier du crédit d'impôt développement durable.

Pour en savoir plus sur les aides, vous pouvez consulter la rubrique des aides financières.

Entretenez votre chaudière

Entretenir sa chaudière permet d’assurer la sécurité des habitants. Cela permet également de réaliser des économies tout en augmentant la durée de vie de l'équipement.

Voir la fiche